Processus d’investissement

Nous cherchons à générer un surcroît de rendement en mettant en œuvre un processus rigoureux de sélection des valeurs, conjugué à un système strict de contrôle des risques de gestion. Nous utilisons conjointement les informations obtenues grâce aux contacts directs avec la société, notre cadre de valorisation constant, les résultats de notre recherche interne, notre dispositif complet d’évaluation de la qualité en 25 points et notre analyse des risques macroéconomiques. Grâce à cette approche, nous sommes équipés de processus reproductibles permettant de construire des portefeuilles de forte conviction, tirant parti de mécanismes précis déclenchant des signaux d’achat ou de vente.

Plutôt que de filtrer les sociétés an fonction de critères ESG, nous cherchons à comprendre les risques et à les identifier au moyen de notre outil interne d’évaluation de la qualité. Nos analyses ESG sont intégrées à notre processus d’investissement à chaque étape de notre évaluation et de notre modèle de notation. Une note est attribuée à chacun des critères, une action assortie d’une note de qualité médiocre pouvant plus difficilement intégrer notre portefeuille global. Les critères ESG comptent pour 20 % dans la note globale de qualité.

Notre processus d’investissement est structuré autour de sept étapes:

  1. Filtrage
    Les titres d’entreprises présentant des caractéristiques médiocres sur le plan des infrastructures, une organisation complexe ou une capitalisation boursière insuffisante sont éliminés dès la première étape du processus.
  2. Recherche fondamentale
    Nous recherchons des informations pertinentes sur l’équipe de direction de chacune des sociétés, la qualité de ses actifs, sa situation financière, ses orientations stratégiques ainsi que l’environnement réglementaire et concurrentiel global. Dans ce contexte, nous examinons également les enjeux ESG de la société.
  3. Classement des valorisations
    Les titres sont classés en fonction d’indicateurs cohérents de valorisation. Nous utilisons les flux de trésorerie et les taux obligataires en devise locale, combinés aux primes de risques sur les actions et aux bêtas d’actifs harmonisés au niveau mondial.
  4. Notation de la qualité
    Les résultats des étapes de notation de la qualité et des valorisations sont combinés pour calculer la note globale du titre. Nous obtenons ainsi une esquisse du portefeuille, dessinée à partir d’une approche purement bottom-up.
  5. Sélection des valeurs
    Valuation and quality ranking results are combined, to determine a security’s overall ranking. This provides us with an indication of the portfolio derived from a purely bottom-up basis.
  6. Gestion des risques macroéconomiques
    Les scénarios géopolitiques et économiques sont discutés, ainsi que leurs effets potentiels sur les entreprises. Nous sommes ainsi en mesure de mieux maîtriser les risques susceptibles de menacer le portefeuille dans son ensemble.
  7. Construction du portefeuille
    La construction du portefeuille repose au départ sur les notations attribuées aux titres à l’étape cinq du processus. La pondération associée in fine à chaque valeur dans le portefeuille reflète également la performance attendue, le degré de convictions de l’équipe et les corrélations avec les autres titres en portefeuille. Nous cherchons à diversifier les positions sur le plan géographique et sectoriel afin d’atténuer les risques réglementaires et circonstanciels.