Processus d’investissement

Notre démarche d’analyse crédit forme la pierre angulaire de notre processus d’investissement dans la dette des entreprises. Nous déployons un processus d’analyse fondamentale du crédit que nous associons à des analyses quantitatives, à un examen des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et à une évaluation de la qualité des informations fournies. Cette méthodologie qui nous permet de suivre l’évolution des risques émetteur des entreprises explique pourquoi nos portefeuilles investis dans les obligations d’entreprises émergentes n’ont jamais été exposés à la défaillance d’un émetteur noté investment grade depuis leur lancement en 1999 (au 31 janvier 2018).

La recherche de protection contre le risque baissier forme le socle de notre style d’investissement. Nous y parvenons grâce à notre capacité à ajuster le profil de risque du portefeuille en fonction des conditions de marché du moment. Cela signifie que, de temps à autre, nous renonçons au rendement pour investir dans des instruments plus liquides (prime de liquidité). Pour cela, nous investissons dans différents pays, sur leurs courbes de taux respectives (nous nous exposons aux rendements ou taux d’intérêt de contrats obligataires d’échéances variées). Ces dernières années, cette particularité de notre style d’investissement a joué un rôle déterminant lorsque nous avons dû faire face au déclin régulier de la liquidité de marché depuis l’éclatement de la crise financière, qui a mis les bilans des banques d’investissement sous pression (au 31 janvier 2018).